VERSAILLES : DU FRAGMENT A L’ILOT

Le but de cette étude est d’étudier comment l’histoire peut façonner une ville dans ses tracés. Quelles sont les traces de la cité jardin de Louis XIV dans la strcuture actuelle de l’ilôt à Versailles ?

L’urbanisme de Versailles rime avec découpages.

L’urbanisme de Versailles rime avec découpages. Source : 79 – J. Castex, P. Celeste, Ph. Panerai, Lecture d’une ville, Paris, Editions du Moniteur.

Le centre de Versailles est occupé en avant du château par trois avenues en trident. C’est lui qui constitue de la structure urbaine, bien reconnu spatialement, symboliquement et fonctionnellement.

Se distingue clairement deux grandes périodes dans l’histoire de la ville de Versailles.

La ville primitive organisée à partir des années 1670 par Louis XIV était une « cité jardin » plutôt qu’une ville, avec un parti-pris de discontinuité, de séparation des bâtiments isolés.

Sous Louis XV, Versailles devient une ville, une ville dont la forme et les types bâtis sont sensiblement ceux de n’importe quelle ville du XVIII° siècle.

Une logique forte de densification a été opéré au fil des années. La création d’un quadrillage, avec des ilôts, des façades déservant les rues.

La ville se détache peu à peu du château et devient autonome.

Croissance urbaine de Versailles siècle après siècle

Croissance urbaine de Versailles siècle après siècle Source : 79 – J. Castex, P. Celeste, Ph. Panerai, Lecture d’une ville, Paris, Editions du Moniteur.

Il est très intéréssant de voir l’impact de l’histoire à l’échelle de l’ilôt. Au temps de Louis XIV, ce sont juste quelques fragments disséminés sur un grand parc, et plus les siècle passe plus la ville se forme, avec une structure d’ilôt et de patios.

On en arrive à une certaine compléxité avec des realisations pas toujours très bien adaptées. Une ville dans la ville. Une ville d’impasse, de passages, de portes, de façades.

 

CONCLUSION

L’intérêt de la ville Versailles, c’est que nous la voyons apparaître, à l’état presque pur, ou du moins débarrasser de l’héritage des formes urbaines très anciennes.

Elle nait en marquant une coupure avec ce qui précède, et sitôt après, elle connaît une seconde coupure, pour forme la ville actuelle.

L’histoire de la ville se lit dans ses bâtiments : différences, variations, transformations, mémoire mais pas musée.

Nous passons de la cîté jardin à la ville. Du fragment à l’ilôt. C’est intéréssant de voir comment la rigueur d’un tracé traverse les époques et façonne l’architecture, en dessinant la ville.

Le cas de Versailles est un cas singulier. Même s’il ne reste plus grand chose des bâtiments la cîté jardin de Louis XIV, c’est eux qui ont dessiné la ville que nous connaissons, dans toute sa complexité.

Cela conclue que l’urbanisme aux tracés si fort de Versailles date du 17 ème siècle et se repose surtout sur quelques bâtiments disséminés.

Ce sont ces bâtiments qui ont construits la ville.

Ce n’est qu’au final un puissant phénomène de densification qui a formé cette ville, le squelette étant déjà là.

La question est : cette densification a t’elle nuit aux qualités des ilôts ?

Deux réponses s’imposent, oui et non.

Evidemment, la structure en ilôts donne une qualité évidente à l’urbanisme de la ville, surtout quand il y a de belles cours interieures. Cependant, les conditions dans lesquelles se font cette densification ne sont pas toujours optimales. Les nouvelles constructions ne sont pas toujours bien réalisés et surtout pas très réfléchies, ce qui rend les coeurs d’ilôts très complexes.

Sans oublier l’Art des jardins, aupararavant très présent dans les propriétés, aujourd’hui troqué pour des places en béton ou des parking.

 

Références bibliographiques

1977 – J. Castex, J.-Ch. Depaule, Ph. Panerai, Formes urbaines : de l’ilôt à la barre, Paris, Dunod.

1972 – A. et J. Marie, Versailles et son histoire, t, II, Mansart à Versailles, Paris, JAcques Fréal

1979 – J. Castex, P. Celeste, Ph. Panerai, Lecture d’une ville, Paris, Editions du Moniteur.

1935 – F-Evrard, Versailles, ville du Roi, 1770-1789, Paris

Aquesta entrada ha esta publicada en Uncategorized. Afegeix a les adreces d'interès l'enllaç permanent.

Deixa un comentari

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

Esteu comentant fent servir el compte WordPress.com. Log Out / Canvia )

Twitter picture

Esteu comentant fent servir el compte Twitter. Log Out / Canvia )

Facebook photo

Esteu comentant fent servir el compte Facebook. Log Out / Canvia )

Google+ photo

Esteu comentant fent servir el compte Google+. Log Out / Canvia )

Connecting to %s